Le Saint Esprit

L’Esprit Saint est la Troisième Personne de la Trinité, procédant du Père et du Fils. Il est la relation de communion et d’amour entre le Père et le Fils, il est donc Dieu en tant qu’amour du Père et du Fils. Il a été envoyé par le Fils de la part du Père à la Pentecôte en descendant sur les apôtres et Marie mère de Dieu.

Saint Esprit descendant sur les apôtres, le jour de la Pentecôte
(Esquisse pour l’église du Saint-Esprit (XIIe arr.) : La Pentecôte, l’Eglise romaine, l’Eglise d’Orient.) (1935)

Pour rappel : La Trinité est le Dieu unique en trois personnes. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont égaux, participant d’une même essence divine et pourtant fondamentalement distincts.

I- L’Esprit Saint dans les différents textes de l’Eglise

Bien qu’Il se soit révélé dans le Nouveau Testament, Il était déjà présent dans l’Ancien Testament.

Manifestations dans l’Ancien Testament : 

  • Il était présent lors de la Création :

La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.

Genèse 1:2
  • Il inspirait les prophètes et parlait par eux :

À cette parole, l’esprit vint en moi et me fit tenir debout. J’écoutai celui qui me parlait.

Ezekiel 2:2

Manifestation dans le Nouveau Testament : 

  • Lors du baptême de Jésus, il se manifesta sous la forme d’une colombe :

Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau, et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

Matthieu 3:16
  • Il fit une effusion sur les Apôtres et Marie, lors de la Pentecôte :

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.

Actes 2:1-4

II – Ses rôles et fonctions

L’Esprit Saint est celui qui donne vie à la création du Père. Il soutient cette même vie, c’est par sa grâce que chaque jour nous nous réveillons.

Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.

Genèse 2:7 (lire aussi Psaume 104:30)

Il a eu un rôle crucial dans le processus de la Révélation. Par sa venue, Il a permis aux apôtres de comprendre l’enseignement qu’ils ont reçu de Jésus-Christ, de l’annoncer et les a ainsi inspirés dans la rédaction des Ecritures (cf. 2 Pierre 1:21).

Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître.

Jean 16:13

Il sanctifie en permettant à tous de grandir en sainteté, c’est à dire en relation avec le Père et le Fils.

Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous. Mais vous avez été lavés, vous avez été sanctifiés, vous êtes devenus des justes, au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu.

1 Corinthiens 6:11

Lors du baptême, le baptisé devient temple de l’Esprit Saint.

Ne le savez-vous pas ? Votre corps est un sanctuaire de l’Esprit Saint, lui qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes,

1 Corinthiens 6:19

III – Dons, fruit de l’Esprit Saint et charisme

L’Esprit Saint offre ses dons à tous pour l’édification du monde, pour faire l’oeuvre de Dieu. Ce sont les dons de Piété, Force, Crainte filiale, Intelligence, Science, Conseil et Sagesse. Il unit les hommes à Dieu et consolide leur vie dans la foi.

Les charismes, quant à eux, sont des dons spécifiques offerts aux hommes pour leur sanctification et pour le bien de toute la communauté chrétienne. Les charismes sont variés, une liste non-exhaustive nous est donné dans la 1ère lettre aux Corinthiens (12, v. 8 à 10).

Les charismes sont nombreux et divers mais tous sont utiles pour le bien de notre prochain.

La présence toujours discrète de l’Esprit Saint se manifeste par le fruit qu’il porte en chacun :

Mais voici le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. 

Galates 5:22-23

IV – Les noms de l’Esprit Saint

Le Saint Esprit est appelé le Paraclet, le Défenseur ou encore le Consolateur.

Le mot « paraclet » est issu du mot grec « paracletos » signifiant « celui qui est appelé auprès  » ce qui a donné en latin « ad-vocatus » qui a donné en français le mot « avocat » Ce mot est également traduit par le mot « consolateur » ou encore « défenseur ».

Ces appellations nous montrent en profondeur le rôle de l’Esprit Saint. Il ne laisse pas seul celui qui est dans l’épreuve, est continuellement auprès de lui (cf. Jean 14:16) et vient à son secours en intercédant pour lui auprès du Père (cf. Romains 8:28).

V – Et dans la vie chrétienne ?

L’Esprit Saint est le don que Dieu nous fait pour être en communion avec lui par la foi. Il permet à chacun de pouvoir connaître la vérité dans la Bible (ex : Lectio Divina), dans la prière et nous inspirant des actes bons. Par l’Esprit de Dieu, le chrétien trouve sa vie affermie à travers les sacrements et grandit spirituellement. Il est présent pendant tout notre cheminement. Lors du baptême, nous recevons le don de l’Esprit Saint qui nous lave du péché originel et rend notre âme pure. C’est Lui qui transforme le pain et le vin en Corps et Sang de Jésus-Christ durant le sacrifice de la messe. Il est également Dieu en action dans le sacrement de Confirmation par lequel nous recevons pleinement l’Esprit Saint comme à la Pentecôte avec ses sept dons.

De plus, Il donne la force et dons nécessaires au chrétien afin de servir Dieu et dans le monde, et d’être un fervent missionnaire. L’Esprit Saint donne cette force lors de la Confirmation, cela montre l’importance de la réception de ce sacrement dans la vie chrétienne quand beaucoup s’arrêtent au baptême.

Enfin, Il a beaucoup d’impact dans la vie active d’un chrétien mais Il est également un soutien. En effet, Il n’est pas qu’un esprit de vérité mais Il est celui qui console. Il nous soutient également dans l’épreuve, le doute et les souffrances.

Conclusion

Il n’y a plus aucun doute, le Saint Esprit est consubstantiel au Père et au Fils. Depuis la Création Il agit pour donner vie aux hommes et leur fait grâce de tout ce qui est bon pour leur vie afin qu’ils puissent demeurer dans la volonté de Dieu. Quiconque veut devenir saint, ne doit pas oublier de faire appel à l’Esprit Saint et ne pas fermer les yeux à ce qu’Il propose.

Tags: